​On a testé Monnaie, monnaies à Bibracte (58/71)
illustration article
  • Description
  • Lieu & Horaires
  • Tarifs
  • Synopsis

    La monnaie dans tous ses états, à Bibracte et ailleurs

    Ce qu’il faut savoir

    La monnaie telle que nous la concevons en Europe, apparaît au VIIe siècle avant J.C. en Asie Mineure. Inventés par les grecs, ce sont tout d’abord des morceaux d’or ou de métal, qui vont rapidement être modelés et frappés pour avoir l’apparence des pièces de monnaie que nous connaissons. Leur usage, essentiel dans les échanges commerciaux, se répand en quelques siècles seulement dans le monde grec puis dans le bassin méditerranéen et enfin dans le monde « connus ». 

    Chez les Celtes, son emploi est attesté dès le IIIe siècle. On sait que certaines tribus frappaient même leur propre pièce, et d’autres s’étaient rapprochées pour préférer une monnaie commune. Dotée de 3 rôles comme l’avait définit Aristote (acheté, compté et thésaurisé), la monnaie revêt également un caractère sacré, justifiant sa présence dans les sépultures et les dépôts d’offrandes aux divinités.

    TOUT SAVOIR SUR LES GAULOIS

    La monnaie voit son importance grandir au fil des siècles jusqu’à devenir centrale dans nos sociétés, comme en témoigne les très nombreux mots qui nous servent à désigner l’argent (flouse qui vient de l’arabe, pèze de l’occitan peser, maille qui est une monnaie du XIIe, thune qui viendrait de Tunis où de nombreuses personnes mandaient dans les rues).

    Pourtant, avant l’invention de la monnaie, les populations avaient trouvé un autre moyen pour faire du commerce : le troc d’objets. Une méthode pratique et accessible, mais qui comporte un inconvénient majeur : évaluer la valeur.

    Deux systèmes monétaires toujours existant, mais à qui la monnaie virtuelle fait de plus en plus de l’ombre.

    L’exposition

    Pour comprendre l’origine et l’usage de la monnaie, l’exposition a choisi de présenter une partie de ses collections de pièces gauloises et de les confronter avec d’autres monnaies, originales ou contrefaites, et avec des objets de troc. Si l’esthétisme de l’ensemble des objets est notable, on restera surpris par certaines annotations accompagnant des objets de troc (un coquillage valant la vie d’un homme). Un autre système, qui sans doute ne choqua pas dans son pays d’utilisation.

    Monnaie, monnaies, Bibracte, archéologie, numismatique, expositionVue de l'exposition

    Monnaie, monnaies, Bibracte, archéologie, numismatique, expositionObjets de troc, dont un coquillage (en haut à droite) valant la vie d'un homme

    La scénographie est originale, car certaines pièces de monnaie sont présentées à la verticale, face au visiteur, qui peut ainsi découvrir le recto et le verso. Un emménagement qui permet également de fermer l’espace d’exposition et de rappeler les barrières des systèmes d’échanges.

    Monnaie, monnaies, Bibracte, archéologie, numismatique, expositionMonnaie d'un atelier militaire de la tribu rème

    L’exposition joue beaucoup sur l’accumulation, tout en mettant en avant l’art numismatique, et ses motifs surprenants (chevaux, guerriers, croix, points). Le parcours est également parfaitement complété par les panneaux tactiles, dont l’un révèle l’existence de la contrefaçon dans le monde gréco-romain.

    Monnaie, monnaies, Bibracte, archéologie, numismatique, expositionDétail d'une vitrine 

    Monnaie, monnaies, Bibracte, archéologie, numismatique, expositionLe dépôt du sanctuaire de Mirebau-sur-Bèze (21)

    Une exposition traduit bien la diversité et la complexité du système monétaire.

    Monnaie, monnaies, Bibracte, archéologie, numismatique, expositionCopies d'objets en or, centraux dans les échanges

    Mon avis

    Le sujet est délicat, mais la confrontation entre objets de troc et pièces de monnaie rend l’exposition extrêmement accessible. Les collections exposées sont très esthétiques et surprenantes. Une exposition à découvrir entre adultes, et à préparer si vous souhaitez faire une visite avec les plus jeunes.

    Bonus

    Un site dédié à la numismatique gauloise: www.ambiani.fr



    Sources

    Dossier de presse de l’exposition Monnaie, monnaies

  • Horaires

    Du 12 mars au 13 novembre, tous les jours, de 10 h à 18 h 

    En juillet et août, jusqu’à 19h et les mercredis jusqu'à 22h.

  • Tarif plein : 7,5€

    Tarif réduit : 5,5€

    Plus de tarifs, condition réduits et gratuité ici