Un Âge d’Or de la Presse 1880-1910 au Musée Eugène Carrière (93)
illustration article
  • Description
  • Lieu & Horaires
  • Tarifs
  • En 1881 la loi sur la liberté de la presse ouvre une ère nouvelle où l’expression se libère : un âge d’Or de la Presse, caractérisé par les tirages spectaculaires des journaux et la collaboration de dessinateurs, affichistes et caricaturistes de talent.

    L’exposition présentée au musée Eugène-Carrière démontre la diversité et la vitalité des journaux, du Petit Parisien auJ’Accuse publié dans L’Aurore.

    Les affiches à l’esthétique « fin de siècle », les unes illustrées des grands quotidiens, les dessins mordants des revues satiriques, une presse féminine balbutiante mais revendicative avec un journal comme La Fronde esquissent les débutsd’une époque de vraie liberté d’expression, d’inventivité graphique et de puissance de l’image.

    Le peintre Eugène Carrière (1849-1906) dont le musée porte le nom, a été proche des milieux journalistiques, en particulierdes journaux de Clemenceau. Il conçoit l’affiche pour le lancement de L’Aurore, quelques semaines avant la publication duJ’Accuse ! et apporte sa participation discrète à des journaux engagés comme La Rue ou le Canard Sauvage

  • Horaires

    Ouvert le dimanche de 15h à 19h

    Visite commentée le 1er dimanche de chaque mois à 15h30

  • Tarif plein: 6 €

    Tarif - de 12 ans: gratuit