On a testé la série Troie, la chute d’une cité
illustration article
  • Description
  • Intro

    Diffusée début 2018 sur la BBC One, puis disponible sur la plateforme Netflix, la série Troie raconte un des évènements relatés dans l’Iliade : la Guerre de Troie. Ces 8 épisodes d’environ une heure ont divisé les critiques. Pourtant relativement fidèle au récit d’Homère, certains choix d’acteurs ont déboussolé les spectateurs, conduisant à de fortes critiques.

    Ce qu’il faut savoir

    La chute de Troie est le récit mythique incontournable de la culture gréco-romaine. Il est issu d’un cycle troyen dont ne nous est parvenu que l’Illiade et l’Odyssée. Son influence a traversé les siècles, se retrouvant dans le théâtre, la littérature et le cinéma.

    L’Iliade, dont il existe plusieurs versions, raconte l’histoire de Pâris, fils du roi de Troie, Priam et de la reine Hécube. A sa naissance, les devins annoncent que son destin est lié à celui de la Cité : si il vit, Troie sera détruite. Il est alors abandonné et sera recueillit par un berger, qui l’élèvera comme son fils.

    Un jour, il est appelé à départager trois déesses, Aphrodite, Héra et Athéna, qui se disputent le titre de plus belle femme. Pâris choisit Aphrodite, qui lui promet la main de la femme la plus belle du monde. Après cet épisode dit du Jugement de Pâris, le jeune prince est reconnu par les siens et réintégré dans la famille royale malgré les avertissements de sa sœur Cassandre, qui voit l’avenir. Lors d’un voyage diplomatique, il tombe amoureux de la très belle Hélène, la femme de son hôte, Mélénas, roi de Sparte. Il l’enlève et la ramène à Troie, précipitant la cité dans une guerre qui se conclura la destruction de la Cité.

    Une guerre longue de 10 ans avec des rebondissements, des batailles héroïques, des interventions divines mais un amour qui ne faiblit pas malgré les pertes humaines. Une folie humaine dans tous les sens du terme.

    Ce qui fonctionne

    La série est produite par Netflix, qui lui apporte deux qualités principales : l’esthétisme et la fidélité du récit.

    Malgré un petit budget, qui donne parfois l’impression que les troyens ou les grecs sont une petite trentaine, la production a su reproduire une ambiance et des reconstitutions architecturales convaincantes. Les scènes de bataille sont réussies et la durée du conflit se ressent à travers les 8 épisodes.

    critique série Troie, chute d’une cité, NetflixBataille mythique entre Achille et les Amazones

    Même si il manque quelques éléments fantastiques, et notamment les interventions divines, la série suit assez scrupuleusement le récit d’Homère.

    critique série Troie, chute d’une cité, NetflixParis et Hélène perdus dans leur folie amoureuse

    Au fils des épisodes, le sentiment d’inutilité de ce conflit qui garde toute sa modernité nous envahit : Pâris et Hélène s’aiment et restent indifférents à la tragédie humaine qui se joue pour permettre cette véritable folie.

    Ce qui ne fonctionne pas

    La série manque de magie et d’intervention divine. Aphrodite intervient à de nombreuses reprises pour sauver Pâris. Poséidon, Apollon et Zeus sont trop peu présents. Même si l’essentiel du récit est retranscrit, il manque son côté mythologique.

    Aphrodite, l’éternelle protectrice de Paris

    Plus que le manque de moyen, c’est le casting qui a fait grincer des dents critiques et spectateurs. Les acteurs sont peu connus, et malgré un jeu convainquant, la couleur de peau de Achille, Patrocle, Enée ou encore Zeus a véritablement divisé. Partisans d’un récit européen, peuplé d’une ethnie européenne et défenseurs de la mixité offerte par le caractère mythique du conte, se sont donc opposés tels Ménélas et Pâris pour obtenir gain de cause, quitte à faire de l’ombre à la série.

    critique série Troie, chute d’une cité, NetflixAchille

    Une guéguerre sans doute aussi inutile que celle de Troie.

    Conclusion

    La série reste une très bonne série, malgré la polémique autour des acteurs noirs. Elle retranscrit très bien le récit et incitera sans doute les spectateurs à découvrir l’Iliade par la suite. A noter que la série pourrait avoir deux suites : l’Odyssée d’Ulysse et l’Enéide, à moins qu’un Enée trop peu européen ne fasse avorter le projet…

    On mate car l’Iliade est aussi un appel à la raison humaine et à la tolérance.

proche de ce lieu Proche de ce lieu