On a testé l’exposition « Veni, vidi, choisi » au MuséoParc Alésia (21)
illustration article
  • Description
  • Lieu & Horaires
  • Tarifs
  • Synopsis

    Voyage dans les réserves du MuséoParc

    Ce qu’il faut savoir

    Depuis une quinzaine d’années, les réserves sont au cœur de la réflexion muséale. Lieu de stockage, elles renferment généralement des objets en bon état, parfois trop fragiles pour être exposés, mais souvent relégués au second plan, faute de places suffisantes dans les salles des musées. Si ces œuvres ont toujours été accessibles aux chercheurs et aux professionnels pour appuyer leur recherche et leur étude, elles ont ont longtemps été inaccessibles aux visiteurs. Certains musées, à l’instar du Laténium de Neuchâtel, ont ainsi impulsé un mouvement de valorisation de leur réserve en les ouvrant aux visiteurs. L’idée était de conserver l’aspect des réserves, avec sa lumière tamisée, ses boites de cartons empilés à perte de vue et sa signalétique minimaliste. Rapidement, le public a été au rendez-vous.

    En 2007, le musée d’Alise-Sainte-Reine ferme ses portes, suite au projet du MuséoParc. Les œuvres sont empaquetées et stockées dans l’ancien musée en attendant leur déménagement et leur réinstallation dans des vitrines. Mais les crises s’enchaîneront, et l’idée de la construction d’un musée en plus du Centre d’interprétation est finalement abandonnée en 2018. Les visiteurs se trouvent donc coupés des collections historiques, et le souvenir de l’ancien musée municipal s’efface lentement.

    Le MuséoParc a donc décidé de reconnecter la population avec les collections en proposant une exposition participative autour de ses réserves mais aussi du monde de la conservation : Veni, vidi, choisi. Au total, ce sont une trentaine de personnes de tout âge et de tout milieu, mais toutes issues du territoire qui ont été sollicitées pour composer l’exposition en mettant en avant un objet découvert dans les réserves du musée. Et comme pour chacune de ses expositions, l’équipe du MuséoParc a su intégrer d’autres éléments pour en faire une exposition tout public et tout milieu.

    L’exposition

    Veni vidi choisi, exposition participative, archeologie, museologie, MuseoParc Alesia, blog cultureLa signalétique choisie est simple mais marquante

    Veni vidi choisi, exposition participative, archeologie, museologie, MuseoParc Alesia, blog cultureBienvenue dans les réserves!

    L’exposition débute par la fin du processus de tri : les objets ont été classés, restaurés, traités et sont rangés dans de jolies boîtes pour les préserver. Sauf qu’avant d’arriver à cette dernière étape de la conservation, les œuvres connaissent tout un parcours visant à les identifier, les étudier et les préserver. C’est cette première mission qui est présentée sur les panneaux : comment et pourquoi conserver.

    Veni vidi choisi, exposition participative, archeologie, museologie, MuseoParc Alesia, blog cultureL’émotion de la découverte des objets dans les boîtes de stockage

    Veni vidi choisi, exposition participative, archeologie, museologie, MuseoParc Alesia, blog cultureLes expositions du MuséoParc sont toujours très visuelles

    Les explications sont simples et efficaces, la scénographie est bien pensée, et même si on regrette les photos d’objets à l’intérieur des caisses, l’effet de surprise reste total.

    Veni vidi choisi, exposition participative, archeologie, museologie, MuseoParc Alesia, blog cultureL’antre des réserves: la seconde partie de l’exposition

    Veni vidi choisi, exposition participative, archeologie, museologie, MuseoParc Alesia, blog cultureTiroir d'objets de la collection personnelle de Victor Pernet, agriculteur et archéologue lors des fouilles orchestrées par Napoléon III

    Dans la seconde salle, la scénographie est légèrement différente. Les caisses en plastique sont remplacées par des photos, qui ferment le passage et qui reproduisent le sentiment d’être dans des réserves. Les panneaux explicatifs reprennent les codes de la signalétique, cassant complétement avec les codes de la muséographie. Les visuels sont voyants, marquants, et renforcent l’idée que le visiteur n’est pas dans les salles d’un musée.

    Veni vidi choisi, exposition participative, archeologie, museologie, MuseoParc Alesia, blog cultureAnthony, séminariste, Arianna, maître de conférence, Jean-François, ambassadeur du MuséoParc... ils racontent l'objet qu'ils ont choisi

    Veni vidi choisi, exposition participative, archeologie, museologie, MuseoParc Alesia, blog cultureMemento mori, crâne humain et crâne sculpté, objets choisis par Anthony

    Au cœur de cette seconde salle se trouvent les objets choisis par les acteurs du territoire. Chacun, enfant comme adulte, professionnel comme passionné, à réaliser un petit texte pour justifier son choix. Si les « auteurs » ont eu une liberté totale pour la rédaction, l’ensemble est parfaitement cohérent et plaisant à lire.

    Veni vidi choisi, exposition participative, archeologie, museologie, MuseoParc Alesia, blog cultureA vous de jouer: retrouvez les différentes étapes de la vie des objets

    Veni vidi choisi, exposition participative, archeologie, museologie, MuseoParc Alesia, blog cultureA vous de jouer: à vous d’inventorier un objet

    Une exposition riche, plaisante et adapté à tous

    Mon avis

    Reproduire des réserves n’est pas l’élément le plus difficile en soi. En restituer l’ambiance et la richesse lorsqu’on n’a pas véritablement de collections physiques pour en faire écho est plus délicat. Pourtant, avec cette exposition réalisée totalement en interne, le MuséoParc a su embarquer les visiteurs dans une expérience singulière. Le sentiment de découverte, de privilège et d’intimité qu’on ressent dans des réserves est bien présent. Et on ne peut que saluer l’idée de reconnecter les visiteurs avec l’histoire de leur territoire en en faisant des acteurs de l’exposition et non des spectateurs.

  • Horaires

    Ouvert tous les jours, y compris dimanche et jours fériés

    Février-Mars : de 10 h à 17 h

    Avril-Mai-Juin : de 10 h à 18 h

    Juillet-Août : de 10 h à 19 h

    Septembre-Octobre : de 10 h à 18 h

    Novembre : de 10 h à 17 h

    • Centre d'interprétation + vestiges gallo-romains

      Haute/Basse saison

      Plein tarif
       : 12€ / 10€
      Tarif réduit (Étudiant de moins de 26 ans, apprenti, famille nombreuse, demandeur d'emploi) : 10€ / 8€
      Tarif enfant (de 7 à 16 ans) : 7€ / 6€

      Centre d'interprétation

      Haute/Basse saison

      Plein tarif
       : 10€ / 8€

      Tarif réduit (Étudiant de moins de 26 ans, apprenti, famille nombreuse, demandeur d'emploi) : 8€ / 6,5€

      Tarif enfant (de 7 à 16 ans) : 6€ / 4,5€

        Exposition seule

           Tarif unique : 3€